UFC-QUE CHOISIR DU HAUT-RHIN

Santé et bien être

Pharmacies : enquête sur les conseils donnés aux patients

Imaginez-vous un épicier vous déconseillant d’associer deux ingrédients dans un menu au prétexte que ce n’est pas excellent pour votre digestion ? Non, ce n’est pas son rôle ! Il n’est pas diététicien et il est là pour vendre…

Mais si vous vous rendez en pharmacie pour soigner un gros rhume, c’est différent. Le pharmacien n’est pas un épicier. Son métier est de délivrer des médicaments, prescrits par un médecin ou pas, et de vous conseiller sur leur utilisation. Pour votre rhume, si vous demandez du Doliprane 1 000 mg et de l’Actifed Jour & Nuit, vous ignorez peut-être que ces deux produits, en vente libre, contiennent l’un et l’autre du paracétamol. C’est, en principe, le rôle du pharmacien d’attirer votre attention sur le risque de surdosage si vous les associez. En principe…

Afin d’évaluer le niveau de conseil dans les pharmacies, l’UFC-Que Choisir a enquêté dans 772 officines. Vous pouvez prendre connaissance des résultats, parus dans Que Choisir 568 du mois d’avril : sur https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-enquete-en-pharmacies-le-conseil-et-la-concurrence-en-souffrance-sur-l-automedication-n53185/

 

Qu’en est-il dans le Haut-Rhin ? Zoom sur les pharmacies mulhousiennes

Le 24 novembre 2017 une dizaine d’enquêteurs se sont rendus anonymement dans 39 officines de Mulhouse et environs. Commencée en milieu de matinée, l’enquête s’est prolongée l’après-midi, après une pause déjeuner en commun bien sympathique.

Un affichage mal en point

Nos clients-mystère ont cherché vainement l’information sur la liberté des prix pour les médicaments vendus sans ordonnance : grande absente lors d’une précédente enquête en 2012, elle le demeure avec seulement 3 pharmacies qui l’affichent correctement.

Dans 9 officines les prix des médicaments en accès libre étaient affichés lisiblement.

Quant aux médicaments placés derrière les comptoirs, dans 69% des cas une longue-vue aurait été nécessaire pour en déchiffrer les prix !

Des conseils à ne pas suivre

Si 97% des pharmacien.ne.s ou préparateur.rice.s ont mis en garde sur la présence de paracétamol dans les deux médicaments demandés, 48 % ont cependant conseillé des doses supérieures à 3g/jour et 15 % ont conseillé plus de 4g/jour, ce qui est excessif même pour un gros rhume et qui représente un danger pour notre santé !

Des prix très libres

Le Doliprane 1g ou 500 mg est vendu très majoritairement à 2,10 € à Mulhouse comme dans les autres communes enquêtées, mais nous avons trouvé une boîte Tabs 16- 500mg à 1,50 €.  Pour l’Actifed Jour & Nuit, les pharmaciens sont moins unanimes. Le prix moyen, obtenu à partir de toutes les boîtes achetées par les enquêteurs, est de 5,71 €. A Mulhouse et environs il est de 5,53 €, les prix variant de 3,90 € à 6,90 €.

Le ticket de caisse n’est pas d’usage

L’affiche que nous avons vainement cherchée précise clairement « A votre demande, un justificatif de paiement peut vous être remis. ». Ce n’est donc pas une obligation. … N’oublions pas qu’une pharmacie n’est pas une épicerie !

Dans 9 cas le ticket de caisse a été délivré spontanément aux enquêteurs. Pour les autres il a fallu le demander.

Les pharmaciens étant particulièrement chatouilleux en ce qui concerne leurs pratiques, nous ne publions pas les résultats détaillés de cette enquête. Nous les tenons toutefois à votre disposition dans nos permanences.

Nous remercions les bénévoles qui ont consacré une bonne partie de la journée du 24 novembre à cette enquête qui, sans eux, n’aurait pu avoir lieu.

Partagez si vous aimez !!

Même catégorie

Cabines de bronzage

Cabines de bronzage

20 octobre 2018